• 1 (877) 325-4472

Un «responsable du bonheur», ça vaut la peine?


InfolettreOctobre2018_RespBonheur

Le poste de «Chief Happiness Officer» (comme disent, pour vrai, les Français) est de plus en plus en vogue dans les entreprises de l’Hexagone. En gros, ils ont la responsabilité de s’assurer du bonheur des employés, au travail bien sûr, mais aussi à la maison. Vaste programme!

On ne peut être contre la vertu. Est-ce que cela à l’effet escompté? C’est ce qu’a voulu voir l’émission «L’info du vrai» de Canal+. Il ressort de ce reportage du positif et du négatif. On suit des Chief Happiness Officer (CHO) dans différentes interventions et des experts viennent se prononcer sur la question.

Certains évaluent très sévèrement l’apport que ces CHO peuvent faire à une organisation, parlant même d’un «cataplasme sur une jambe de bois». Pour d’autres, au contraire, il faut y voir un «bonus», une autre façon d’améliorer, un tant soit peu, le sort des employés.

Le magazine Les Inrockuptibles consacre un bon article au reportage et à ce phénomène qui commence à s’implanter peu à peu, chez nous.

Share :
Related Posts