• 1 (877) 325-4472
  • 1 (877) 325-4472

Un entraîneur désentraîné – L’histoire de Peter


InfolettreJuil2021_PeterPopov1

Peter était en année sabbatique pour réaliser un grand voyage de vélo en deux parties : l’Asie et l’Amérique latine. Bien que physiquement il parcourait entre 60 et 100 kilomètres par jour, sa capacité musculaire s’est progressivement détériorée.

Après presqu’un an à ne plus pratiquer de pompes ni de squats à pleine amplitude, la pandémie a frappé et a malheureusement son projet s’est écourté. Un phénomène extrêmement commun a alors frappé Peter : une sédentarité soudaine liée à un changement de routine de vie.

En seulement trois semaines de sédentarité complète, un contraste important en comparaison avec son horaire habituel de vingt heures de cours de groupe par semaine, Peter mentionne qu’un sentiment de déprime s’est lentement installé. L’inactivité physique, couplée à un retour précipité de son grand voyage, en plus des sentiments négatifs lié à la pandémie elle-même, lui ont enlevé l’envie de faire quoi que ce soit d’actif.

À son retour à l’emploi comme instructeur de cours en groupe chez Olympe, Peter mentionne avoir été tellement endolori des muscles qu’il a initialement eu du mal à se brosser les dents et à monter les quatre étages pour rentrer chez lui. Il a aussi développé une douleur au genou à force de monter les escaliers. « J’ai pu voir comment le corps se déconditionne rapidement. Moins je faisais d’activité physique, moins j’avais le goût d’en faire. C’était devenu une corvée. », explique-t-il.

“Même si on nous voit souvent comme des maîtres de l’activité physique, on a les mêmes risques de blessures et défis que tout le monde.”
— Peter Popov

En tant que kinésiologues, de telles expériences nous permettent de nous rappeler qu’il peut être difficile de se remettre en forme, ou encore de débuter un processus de mise en forme quand on ne l’a jamais fait. « Même si on nous voit souvent comme des maîtres de l’activité physique, on a les mêmes risques de blessures et défis que tout le monde. »

Grâce à ses efforts, sa douleur au genou a disparue par elle-même. Un retour progressif à la course à pied et aux randonnées de vélo lui ont permis de se rétablir complètement. Aujourd’hui, Peter est revenu au même niveau de forme physique qu’avant son voyage, mais des efforts importants ont été nécessaire pour atteindre cet objectif.

Share :
Related Posts