• 1 (877) 325-4472

Un C.V. qui sort du lot


80comm2

Se présenter comme la solution à un problème auquel l’employeur potentiel est confronté, c’est la suggestion que fait le Vice-président ressources humaines de la multinationale Monsanto, Steve Mizell. Dans une chronique publiée sur le site Internet du magazine Fortune , il affirme que dans une société où les entreprises doivent souvent se réinventer, les candidats qui sont intéressants sont ceux qui démontrent ce qu’ils peuvent apporter maintenant et à l’avenir.

Il soutient que le temps où les CV étaient constitués d’une longue liste de réalisations antérieures est révolu. Il faut maintenant plutôt mettre en évidence, de façon très concise, les éléments majeurs de son bagage professionnel et ses compétences clés.

Ensuite, le curriculum vitae devrait surtout élaborer sur les bénéfices à long terme que vous offrez à un employeur. Des choses comme la capacité d’apprendre, la volonté de se développer, le désir de se voir confier des responsabilités nouvelles, dans des domaines différents.

Mizell insiste sur l’importance d’acquérir des compétences et de l’expérience dans des champs connexes à sa formation de base. On parle souvent d’entreprises « agiles ». Le gestionnaire, lui, parle de candidats « agiles » capables de relever toutes sortes de défis au sein d’une organisation.

Share :
Related Posts