• 1 (877) 325-4472
  • 1 (877) 325-4472

Quatre troubles psychiques moins connus


InfolettreDec2021_SanteMentale

Jamais n’a-t-il été autant question de l’importance de la santé mentale et les campagnes de sensibilisation sur le sujet se multiplient, au Québec comme ailleurs. Des personnalités connues donnent l’exemple en dévoilant publiquement leurs problèmes et en insistant sur l’importance de demander de l’aide. Certains troubles mentaux sont bien connus. La schizophrénie, l’anxiété, la dépression et l’agoraphobie en sont des exemples. En voici d’autres, moins fréquents, mais bien réels.

L’érotomanie

Un érotomane a la conviction délirante d’être aimé par quelqu’un d’autre, un pair, ou même parfois une personnalité publique. Cette maladie est très délicate à traiter puisque les personnes atteintes sont souvent dans le déni. Des consultations régulières peuvent toutefois donner de bons résultats, mais les cas lourds requièrent une hospitalisation.

Le syndrome de Fregoli

Il s’agit d’un délire d’identification paranoïaque. Le malade est persuadé que tous les individus qu’il croise, y compris ses proches, constituent en fait une seule personne changeant constamment d’aspects pour le persécuter.

Le syndrome d’Adèle

Le syndrome d’Adèle tire son appellation d’Adèle Hugo, la fille de l’écrivain Victor Hugo, qui en était atteinte sévèrement. Il s’agit ici d’un trouble obsessionnel amoureux, la personne atteinte étant persuadée qu’elle peut tomber amoureuse d’un individu en particulier. Il en résulte une grande désillusion, souvent une dépression, et parfois des actes dangereux pour attirer l’attention.

La cryptomnésie

La cryptomnésie affecte grandement la mémoire. Les malades confondent les événements réels vécus aux histoires lues, entendues ou bien rêvées. Le personnage principal du film « La science des rêves », joué par Gael Garcia Bernal, en est atteint. La cryptomnésie peut conduire au plagiat involontaire d’un écrit ou d’une chanson.

Vous croyez souffrir d’un trouble mental affectant votre quotidien ? N’hésitez pas à vous faire accompagner, car, répétons-le, demander de l’aide, c’est fort !

 

Share :
Related Posts