• 1 (877) 325-4472

Mauvaise situation? Communiquez!


76_comm

Deux récents dossiers très publics, les affaires « Volkswagen » et « Marcel Aubut » nous permettent de remettre à l’avant-plan un principe de base en gestion de crise : communiquer rapidement, de façon transparente.

Or, dans les deux cas, on ne peut pas dire que jusqu’ici, on pèche par excès de communication ou excès de sincérité. Les explications sont longues à venir, il y a des trous dans l’argumentation et on ne prend surtout pas la chance de répondre aux questions des médias.

Dans le site Internet InfoPresse, Leslie Molko, d’Octane stratégies, rappelle que la transparence est indissociable d’une gestion de crise réussie : transparence dans l’organisation, entre la direction, les communicateurs et tous les employés, ainsi que transparence avec l’ensemble des parties prenantes.

Mme Molko rappelle aussi une notion fondamentale : pas besoin de tout savoir avant de communiquer! Dire ce qu’on sait et dire qu’il y a des choses qu’on ne sait pas encore est tout à fait acceptable et une démonstration d’humilité qui contribue à rendre crédible une organisation.

Share :
Related Posts