• 1 (877) 325-4472
  • 1 (877) 325-4472

Manger vert, comment faire?


InfolettreDec2019_MangerVert

Depuis quelques mois, on remarque qu’un souffle vert traverse le Québec : de plus en plus d’initiatives environnementales ont fait leur apparition dans les différentes sphères de la vie courante. Les gestes pour réduire notre impact environnemental sont nombreux, diversifiés, et souvent bien plus simples que ce qu’on pourrait croire!

Par exemple, saviez-vous que vous pouviez diminuer votre impact sur la planète en modifiant certaines de vos habitudes alimentaires? En voici quelques-unes!

Acheter local

En plus d’encourager l’économie locale, le fait d’acheter les produits qui viennent de chez nous réduit grandement notre empreinte écologique. Qu’est-ce que l’empreinte écologique? C’est une façon de rendre compte des ressources qui ont été nécessaires à (entre autres) la production d’un bien utilisé, comme la nourriture. Une pomme du Québec, puisqu’elle nécessite moins de transport, aura donc une empreinte écologique plus faible qu’une pomme des États-Unis. C’est valable pour tous ce que nous mangeons, et plus! Les produits locaux ont également souvent moins d’emballage, en plus d’être plus frais. Bref, du beau, du bon, de chez nous!

Cuisiner plus souvent

En cuisinant vous-même vos repas, vous faites du bien à la planète, mais aussi à votre corps! Vous savez ce que contient votre assiette, d’où proviennent vos aliments et vous évitez ainsi de consommer plusieurs additifs et agents de conservation. La cuisine « fait maison » permet elle aussi de réduire notre empreinte écologique, puisqu’elle évite le suremballage et le gaspillage alimentaire dû à la surproduction en usine.

Acheter en vrac

Plusieurs boutiques proposant l’achat en vrac offrent également à leurs clients d’apporter leurs propres contenants réutilisables afin d’éviter la production inutile de déchets dus aux emballages. En plus d’être une option zéro déchet, les magasins en vrac sont souvent locaux et offrent une vaste sélection d’aliments non transformés.

Manger végé

Même les produits les plus transformés de l’industrie végétarienne, comme la fausse viande ou les plats préparés, sont moins dommageables pour l’environnement qu’un repas à base de bœuf ou de porc. En effet, pensez au nombre de ressources nécessaires à l’élevage de bétail! En plus de l’eau utilisée pour abreuver l’animal, il faut compter l’eau utilisée pour arroser des kilomètres de terres qui servent à faire pousser du pâturage. Ces terres agricoles sont donc réservées à l’élevage de bétail destiné à notre propre consommation, ce qui constitue une double perte de ressources. La solution? Incorporer quelques repas végés à votre alimentation. Bien sûr, comme n’importe quel repas omnivore, il est simplement important de vous assurer que le contenu de votre assiette soit diversifié et équilibré.

Share :
Related Posts