• 1 (877) 325-4472

La prévention pour limiter les coûts d’assurances


InfolettreMars2018_PreventionAssurances

La tendance s’observait chez les employeurs américains depuis déjà plusieurs années : inciter les employés à davantage prendre soin de leur santé dans le but de limiter l’augmentation constante des primes d’assurances collectives. Il semble bien que la même chose soit en train de se produire ici, selon un article de La Presse.

La journaliste Marie-Eve Fournier parle d’une “flambée insoutenable” des coûts d’assurances médicales, lesquels augmentent à un rythme qui excède deux à trois fois l’inflation, depuis l’an 2000. À l’origine de cette hausse, le vieillissement de la population, l’augmentation du coût de la vie, des nouveaux médicaments plus chers et, en bonne partie, notre mode de vie.

Au point où une spécialiste de la firme Mercer, Marie-Josée Le Blanc, déclare : « Ce ne sont pas les assureurs, les responsables. Ce sont les employés qui ne sont pas en santé. »

Cela incite les entreprises à se doter de programmes de prévention et de mieux-être en milieu de travail. La logique veut évidemment que des employés en meilleure santé utilisent moins les services médicaux et consomment moins de médicaments.

Marie-Josée Le Blanc souligne que, progressivement, on constate un changement d’attitude chez les employeurs : “Avant, les entreprises le faisait pour être cool. Là, elle le font pour les bonnes raisons. (…) Que les employés changent leurs habitudes de vie, c’est la seule façon de régler les problématiques liées aux coûts de santé.

Comme le disent nos voisins du Sud, “money talks”, l’argent parle. Et dans le cas des assurances collectives, il parle très fort!

Share :
Related Posts