• 1 (877) 325-4472

Fini les gras trans! Et après?


InfolettreOctobre2018_GrasTrans
Texte de Elisabeth Paradis
Nutritionniste

Le 15 septembre dernier, le gouvernement canadien interdisait les produits contenant de l’huile partiellement hydrogénée, la principale source de gras trans dans notre alimentation.

C’est quoi, un gras trans et pourquoi on le bannit?

Les gras trans sont des matières grasses issues d’un procédé industriel, appelé hydrogénation, qui rend l’huile solide. On appelle ce produit : l’huile partiellement hydrogénée. Cette dernière est entièrement une création de l’industrie et n’est en aucun cas naturelle.

Les gras trans se retrouvent donc généralement dans les produits transformés comme les biscuits, les desserts, les croustilles, les produits surgelés, les margarines (partiellement ou entièrement hydrogénées) ainsi que la graisse alimentaire.

S’il est vrai que les gras trans naturels existent, ils sont beaucoup moins présents et auraient un moins grand impact sur la santé. On les retrouve principalement dans les produits laitiers.

La communauté scientifique est sans équivoque, et ce, depuis plusieurs années; la présence de ce type de gras dans l’alimentation est associée à un plus grand risque de maladies cardiovasculaires. Il y a donc longtemps que l’on sait qu’il faut en diminuer la consommation pour la santé de la population.

Un peu d’histoire

Au début des années 2000, les Canadiens étaient reconnus pour leur grande consommation de gras trans. Un règlement obligeant les fabricants à indiquer leur présence sur le tableau des valeurs nutritives avait eu comme effet de diminuer leur existence. Les résultats n’étaient toutefois pas suffisants. Des politiques d’incitations à l’industrie, créées quelques années plus tard, ont aidé, mais les apports de la population en gras trans restaient tout de même au-dessus des recommandations.

Le 15 septembre 2017, on apprenait donc que Santé Canada rendrait illégal la vente des produits contenant des huiles partiellement hydrogénées. Cela va sans dire que cette nouvelle a été acclamée dans le monde de la santé publique.

Et maintenant?

Maintenant que le règlement est entré en vigueur, nous apprenons que les détaillants ont droit à une période de 3 ans pour écouler leurs marchandises. Nous ne serons donc pas débarrassés de ce fléau avant quelques années.

Sachant que les gras trans pourront encore être présents, il est toujours pertinent de vérifier leur présence en regardant sur le tableau de valeur nutritive, lors de la sélection de vos aliments. Pour vous aider dans vos choix, tenter de sélectionner les produits qui contiennent moins de 10% de la valeur quotidienne par portion.

En finissant, j’aimerais rappeler que les aliments pouvant contenir des gras trans sont ceux transformés par l’industrie. Avec ou sans la présence d’huile partiellement hydrogénée, il est préférable de diminuer notre consommation et de choisir plus souvent des aliments peu transformés et d’opter pour la cuisine maison, pour le bien de notre santé!

Share :
Related Posts