• 1 (877) 325-4472

En forme, mais le cœur malade?


InfolettreNov2017_CoeurMalade

L’exercice est bon pour la santé, mais il ne faut pas considérer qu’il s’agit d’une protection à 100 % efficace contre les problèmes cardiaques. C’est la mise en garde importante que font des chercheurs américains.

Le message s’adresse autant aux sportifs qu’aux médecins. Les deux, semble-t-il, auraient tendance à penser que le volume d’exercice physique réalisé par les coureurs les met à l’abri des problèmes cardiaques. Règle générale, c’est le cas. Mais il y a toujours des exceptions.

On pense d’abord aux personnes qui ont une malformation cardiaque ou certaines prédispositions génétiques. Peu importe l’entraînement, ces conditions demeurent et avec elles, les risques d’incidents.

Autre champ de recherche, celui des problèmes que peut créer un volume de course trop important. Ici, les spécialistes rencontrés par le Washington Post identifient des conditions comme l’arythmie, la fibrillation auriculaire ou encore l’accumulation de dépôts de calcium dans les artères du cœur.

Quoi qu’il en soit, que les coureurs soient rassurés, les spécialistes sont unanimes, la course apporte beaucoup, beaucoup plus de bénéfices que de risques. Les cas de problèmes de santé cardiaque que l’on peut relier à l’activité physique demeurent bien plus l’exception que la norme.

Share :
Related Posts