• 1 (877) 325-4472

Communication non verbale. Vraiment pas verbale…


82comm

La communication est souvent affaire de mots ou d’images. Parfois, de gestes. Des gestes qu’on pose ou pas, comme, par exemple, embrasser. Embrasser ou ne pas embrasser les relations professionnelles, telle est la question, soulevée par un contributeur du site d’information Huffington Post, Barry White.

Whyte souligne que tout cela est question de culture, tradition, âge et même, du type d’entreprise. Par exemple, les gens qui évoluent dans les nouvelles technologies ont tendance à être moins formels que leurs collègues oeuvrant dans des domaines comme, par exemple, la métallurgie. Les moins formels opteront plus facilement pour le double baiser sur les joues alors que les plus formels se limiteront à une poignée de main.

Même lorsque vous avez réglé dans votre tête la question de base « bec ou pas », reste encore, pour ceux qui voyagent, l’adaptation aux coutumes locales. Par exemple, les Britanniques embrasseront sur une joue, les Français sur deux et les Hollandais iront pour trois, en commençant par la gauche (puis droite et re-gauche), alors que les Américains pousseront le concept avec embrassade sur les deux joues suivie d’une légère accolade.

En fait, la conclusion de Whyte est… qu’il n’y a pas de conclusion! Pas de conclusion précise du moins.

Share :
Related Posts