• 1 (877) 325-4472

Comment être un employeur attractif?


InfolettreJuillet2018_Employeur

Il est terminé le temps où la paye était la seule motivation pour conserver un travail. Les employés des nouvelles générations recherchent plus que ça et n’ont pas peur de changer d’emploi lorsqu’ils ne le trouvent pas. Alors, comment s’assurer que les perles rares dénichées souhaiteront rester longtemps au sein de notre entreprise? S’assurer de leur bien-être!

Selon Claire Cusack, directrice des ressources humaines pour la branche Santé Internationale d’Allianz Partners, « le succès d’une entreprise est intimement lié à la satisfaction professionnelle de ses employés ». Plusieurs éléments peuvent favoriser la sensation de bien-être des employés et renforcer leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. En voici quelques-uns :

  • Pour bien réussir, un employé doit connaître son rôle au sein de l’entreprise puisque l’atteinte de ses objectifs lui permettra de se réaliser au sein de l’organisation. À l’inverse, une incompréhension de son rôle peut souvent entraîner une démotivation de l’employé.
  • Faciliter l’accès à des formations et des conférences en lien avec leur travail. En plus d’être de la formation continue, cela permet aux employés d’échanger avec d’autres professionnels de leur domaine. Ils permettent de changer de la routine et de faire le plein de nouvelles idées.
  • Offrir des cours d’activité physique le midi sur le lieu de travail. Inclure l’accès à des activités physiques à travers leur journée de travail est considéré comme un avantage pour le travailleur qui souvent le fait après le travail. Cela lui permet de condenser activité physique et travail à l’intérieur du même horaire et donc lui permet d’avoir plus de temps libre ou familial.
  • Permettre l’horaire variable. Lorsque c’est possible pour l’entreprise, l’horaire variable donne plus de souplesse à l’employé et lui permet d’être au travail au moment où il est le plus performant. Il s’agit également d’un avantage pour la gestion de l’horaire familial.
  • Définir les possibilités d’avancement au sein de l’entreprise. Le travailleur veut connaître les opportunités qu’il pourrait avoir pour son cheminement de carrière. À l’inverse, un cheminement de carrière mal défini, le manque de développement de compétences et l’absence de mentorats sont les principales raisons mentionnées dans le récent sondage de la firme de dotation de personnel Allegis Group qui poussent les jeunes travailleurs des générations Y et Z à quitter l’entreprise.
Share :
Related Posts