• 1 (877) 325-4472

Bruits et vibrations : l’ergonomie est votre meilleur allié


InfolettreJuin2017_Ergo

L’exposition aux bruits et aux vibrations dans le milieu de travail représente un enjeu significatif pour la santé. Les bruits sont définis comme des sons non désirés; la vibration, quant à elle, constitue un mouvement périodique de faible intensité, mais de grande rapidité. Ils peuvent tous deux avoir des effets néfastes sur la santé des travailleurs, constituant ainsi une préoccupation importante pour les compagnies, surtout celles œuvrant dans les milieux industriels.

L’ergonomie est la science qui vous permet de créer un environnement de travail adapté aux employés. Elle offre, entre autres, la possibilité d’éviter les séquelles permanentes sur la santé des travailleurs, et améliore ainsi l’environnement de travail.

Les impacts d’un environnement non ergonomique peuvent être mesurés à plusieurs niveaux. En effet, ceux qui souffrent de fatigue auditive peuvent avoir des conséquences telles que les troubles du sommeil, la tension artérielle, et les troubles de l’équilibre mental. Une perte temporaire de l’ouïe est également possible chez ceux qui ont été exposés à de hauts niveaux de bruit. Les effets négatifs de l’exposition au bruit dépendent de sa longueur et de son intensité.

Les vibrations peuvent également avoir des effets néfastes sur la santé. Il existe deux modes d’exposition aux vibrations : celles transmises à l’ensemble du corps, entre autres lors de la conduite de véhicules, et les vibrations infligées aux membres supérieurs par la manipulation de machinerie portative. Il est possible de diminuer l’importance et la fréquence de ces incidences en adoptant des mesures préventives.

En plus de rendre l’environnement de travail plus sain, un milieu de travail ergonomique permet de maximiser le rendement des équipes, et de limiter les pertes liées à la baisse de productivité et d’assiduité, qui peuvent s’avérer importantes lorsqu’un travailleur souffre de troubles musculosquelettiques. Cela réduit les coûts quant aux réclamations d’assurance collective, ainsi que les dépenses liées aux absences temporaires ou prolongées.

Pour en apprendre plus sur la réduction des bruits et vibrations, commandez notre feuillet éducatif en cliquant ici.

Share :
Related Posts