• 1 (877) 325-4472

Règlementation : 8 points à savoir à vélo


InfolettreJuillet2018_Velo

L’Assemblée nationale a adopté dernièrement de nouvelles règlementations concernant les usagers de la route. Profitons de l’occasion pour se rappeler quelles sont nos obligations en tant que cyclistes.

  1. Le cycliste doit respecter les feux de circulation, même lors d’un virage à droite sur un feu rouge.
  1. Le cycliste peut utiliser un feu pour piétons lorsqu’il est activé, même si le feu de circulation est rouge. Il doit alors s’immobiliser, donner priorité au piéton et circuler à vitesse réduite. (À partir d’avril 2019)
  1. Le cycliste a l’obligation de s’arrêter à proximité d’un autobus qui utilise ses feux d’arrêt obligatoire.
  1. Lieu de circulation : Lorsqu’il est sur la chaussée, le cycliste doit circuler aussi près que possible du côté droit. Il peut rouler entre deux rangées de véhicules, uniquement s’il y a une voie réservée au virage à droite. Le cycliste peut circuler sur le trottoir en cas de nécessité ou lorsqu’il y a une signalisation le permettant. Il doit alors accorder une priorité au piéton.
  1. Il est interdit de manipuler un appareil électronique portatif ou d’avoir des écouteurs sur les oreilles en circulant à vélo.
  1. Le cycliste n’a plus l’obligation de signaler son intention de ralentir ou de s’immobiliser. Il doit par contre continuer de signaler son intention de virer, à moins que celle-ci mette sa sécurité en danger.
  1. Obligation des réflecteurs : Les réflecteurs avant et arrière sont encore obligatoires. Par contre, il est possible d’utiliser des bandes réfléchissantes aux chevilles ou sur les chaussures pour remplacer celles sur les pédales tandis que les réflecteurs sur les rayons peuvent être remplacés par des pneus réfléchissants ou des bandes réfléchissantes sur le cadre du vélo.
  1. Visibilité : Il est interdit de circuler à vélo lorsqu’un objet, un passager ou un animal est placé de façon à diminuer la visibilité ou à gêner sa conduite.

 

Sachez que les amandes pour les infractions commises sont désormais de 80 $ à 100 $. Pour en savoir plus, consultez le site de la Société de l’assurance automobile du Québec ou celui de Transport Québec.

Roulez prudemment!

Share :
Related Posts