• 1 (877) 325-4472

4 astuces pour manger plus écolo


InfolettreDec2018_MangerEcolo
Texte de Elisabeth Paradis
Nutritionniste

Dans les dernières semaines, nombreux ont été ceux qui ont signé le Pacte pour la transition. Cette initiative citoyenne se veut une manière de passer de la parole aux actes en s’engageant à entreprendre des actions pour réduire notre empreinte écologique. Diminuer l’utilisation de la voiture, composter, acheter local, consommer moins et mieux ; toutes ces actions sont à privilégier afin d’être plus éco-responsables.

Mais qu’en est-il de notre alimentation? Voici 4 astuces qui vous permettront de bien manger tout en ayant une conscience écologique.

  1. Diminuer sa consommation de viande

Mondialement, l’élevage du bétail génèrerait près de 15% des gaz à effet de serre. Comme une diète végétale est moins polluante qu’une diète omnivore, prendre l’habitude de sélectionner une journée de la semaine sans viande peut être un bon point de départ pour commencer. Commencez avec une salade de légumineuses, un chili végétarien, du tofu général tao, des burgers végés, ou substituez la moitié de la viande hachée dans vos recettes préférées par des lentilles, du tofu râpé ou de la protéine végétale texturée.

En bonus, ces aliments sont avantageux pour votre santé et votre portefeuille!

  1. Manger local

Le transport associé aux aliments est très polluant. À l’épicerie, optez pour des aliments du Québec et visitez les marchés saisonniers dans les mois plus chauds. Pendant l’hiver, vous pouvez utiliser les surplus de l’été que vous avez congelés ou vous abonner à un panier de légumes pour en avoir des frais à l’année.

  1. Réduire les emballages

Les aliments transformés sont souvent suremballés, en particulier avec du plastique. L’astuce est donc de cuisiner plus à partir d’aliments frais et en vrac comme des fruits et légumes frais. Plusieurs commerces offrent maintenant des denrées sèches en vrac et les prix sont souvent très compétitifs. Il peut aussi être intéressant d’apporter ses contenants réutilisables lorsqu’on fait nos courses ou si on prend des commandes pour emporter.

  1. Bien planifier pour moins jeter

Finalement, pour réussir à intégrer ces trois habitudes, il est impératif de planifier. Cela prendra certes quelques minutes de votre semaine, mais vous permettra de ne pas acheter plus que vos besoins, d’éviter de retourner à l’épicerie et, surtout, de ne pas trop jeter d’aliments. Diminuer le gaspillage alimentaire est un grand plus pour la planète et l’utilisation de ses ressources, en plus de vous permettre d’économiser.

Chacun à son rythme, on peut faire notre effort!

Share :
Related Posts