• 1 (877) 325-4472

3 techniques de musculation


InfolettreFev2019_Musculation
Texte de Stéphanie Boivin
kinésiologue Olympe

Afin d’obtenir des résultats maximaux lors de nos entraînements musculaires, plusieurs techniques s’offrent à nous. Voici 3 techniques à connaître, que vous ayez des objectifs de performance (ex. : soulever de plus lourdes charges) ou de composition corporelle (ex. : faire augmenter le volume des muscles).

1. La super-série

La super-série consiste en la combinaison de deux exercices à enchaîner en circuit. Une pause (ex. : 2 minutes) ne sera prise qu’une fois toutes les répétitions des deux exercices exécutées. L’intensité de l’entraînement sera donc augmentée tout en économisant du temps !

Il est plus aisé et sécuritaire pour des débutants en musculation d’alterner deux exercices de groupes musculaires opposés, comme les biceps et les triceps ou encore les quadriceps avec les ischio-jambiers. Avec l’expérience, on pourra expérimenter des résultats d’autant plus satisfaisants en faisant alterner deux exercices du même groupe musculaire (ex. : développés couchés + push-up pour travailler les muscles pectoraux).

2. La série régressive

Cette technique consiste à débuter une série avec une charge plus élevée que d’ordinaire, en la diminuant progressivement lorsque la charge devient trop lourde. La charge peut être ainsi diminuée de 2 à 3 reprises pour terminer une série avec une quantité intéressante de répétitions (ex. : 10 à 12). On aura ainsi débuté une transition vers la manipulation d’une charge plus importante, sans pour autant faire terminer les séries trop tôt.

3. La série avec pause

Cette dernière méthode débute aussi avec une charge un peu trop élevée, mais en prenant de courtes pauses, par exemple, chaque 2 à 3 répétitions. Au final, le stress imposé aux muscles sera plus grand et ils seront forcés de s’adapter à cette nouvelle demande.

Voilà donc les trois techniques de musculation que je vous recommande d’essayer. Attention de bien récupérer suite à des entraînements aussi intenses ! Après tout, c’est à l’extérieur du gym que notre corps se reconstruit.

Pour plus d’information, consultez un kinésiologue Olympe.

Share :
Related Posts